A la fin des années 1980, le poly-B (polybutylène) était utilisé au Canada en plomberie pour les conduits d’alimentation en eau. Le poly-B a plusieurs avantages par rapport à la tuyauterie traditionnelle en cuivre. Il est souple, vient en rouleaux, avait moins de joints et il est moins bruyant. Il est plus économique en matériau et en main d’œuvre. Cependant, Ces tuyaux de plastiques généralement gris avaient tendance à se détériorer par l’action du chlore contenu dans l’eau potable. Les fuites survenaient particulièrement aux joints et parfois directement sur les tuyaux. Certains professionnels dans les domaines liés à la construction pensent que la présence de Poly-B dans les conduits de plomberie ne doit pas dévaluer la valeur d’un bâtiment ni être un obstacle pour l’acheter. D’ailleurs au Canada, environ 200 000 bâtiments sont encore équipés de tuyaux en Poly-B et peu de plaintes sont signalées relativement à ce problème. Depuis 1995, les fabricants ne produisent plus de tuyaux en Poly-B (polybutylène). Il a été remplacé par le polyéthylène connu sous le nom PEX qui est très utilisé de nos jours puisqu’il est à la fois économique et fiable.